dimecres, 29 de desembre de 2010

APPLE denunciada


INTERNET - La firme est accusée de laisser ses applications transmettre des données personnelles d’utilisateurs d'iPad et d'iPhone à des annonceurs...

Certaines applications de l’App Store ne font pas que vous distraire ou vous informer. Elles transmettent aussi des informations personnelles à des annonceurs, sans le consentement des utilisateurs d’ iPad et d’iPhone. C’est en tout cas ce qu’affirment deux plaintes déposées contre Apple aux Etats-Unis et révélées mercredi par Bloomberg.



Orientations sexuelle et politique

Selon ces plaintes, le système des iPhones et des iPads permet de savoir quelles applications sont téléchargées, à quelle fréquence elles sont consultées par les internautes et combien de temps ceux-ci passent dessus.

Par ailleurs, certaines applications (américaines) vendraient ainsi des données concernant les revenus, le sexe, l’origine ethnique ou encore les orientations politique et sexuelle des utilisateurs. Ce n’est pas la première fois que les applications de l’App Store sont en délicatesse avec le respect de la vie privée. Mi-décembre déjà, le Washington Post pointait les informations qu’il était possible de se procurer sur un utilisateur via certaines applications téléchargées. La firme n’a pas réagi à la polémique pour l’instant.
20minutes.fr