dimecres, 23 d’abril de 2008

Voip mòbil

Le mercredi 23 avril 2008

Le petit acteur des télécommunications japonais Japan Telecom a annoncé le lancement prochain d'une offre de téléphonie mobile sur un réseau de 3e génération loué, en employant pour la première fois au monde le protocole internet (IP) pour véhiculer la voix en mode cellulaire. La voix sur protocole internet (voix sur IP, ou VoIP) est déjà largement utilisée sur les réseaux fixes pour transporter les communications vocales sous forme de paquets de données via le réseau internet, ce qui permet une réduction importante des prix. Cependant, sur les infrastructures cellulaires, les communications mobiles vocales s'appuient sur un mode de transport spécifique différent de la voix sur IP, nonobstant le fait que les terminaux cellulaires, surtout les modèles nippons, sont par ailleurs capables de se connecter à des services internet et d'échanger des paquets de données. "Peu importe que cela soit techniquement possible, la voix sur IP sur réseau mobile n'a pas été mise en oeuvre, les actuels acteurs de la téléphonie cellulaire, qui ont fortement investi dans leur équipements fermés, redoutant une chute drastique de leur chiffre d'affaires vocal, pilier de leur activité, s'ils proposaient la voix sur IP", du fait de sa quasi-gratuité, souligne Japan Telecom, relayant l'analyse de nombreux experts du secteurs Cette jeune pousse du secteur, qui a récemment conclu avec le premier opérateur mobile nippon, NTT DoCoMo, un accord de location de capacités sur son infrastructure de troisième génération avancée (3,5 G), entend donc briser ce tabou dès cet automne. Elle prévoit de proposer une offre mobile VoIP et de l'associer à des services vocaux supplémentaires difficilement réalisables avec les protocoles de transmission de la voix inclus dans les normes des réseaux 3G, mais rendus possible via les technologies internet. Japan Telecom devrait offrir la voix sur IP illimitée en option payante à un service forfaitaire mobile 3G d'échanges de données et de connexion à internet, à l'instar des fournisseurs d'accès à internet sur réseau fixe qui proposent la téléphonie IP en sus à un coût marginal. Les terminaux cellulaires de Japan Telecom devraient comporter deux numéros: l'un classique pour les communications cellulaires normales, et l'autre destiné aux appels vocaux en mode VoIP, ceux-ci n'étant possibles qu'avec des terminaux du même type et les lignes fixes sous IP.

http://www.telesatellite.fr/actu/tp.asp/tp/28600

dimarts, 22 d’abril de 2008

Infos VISTA,protecció als USA i nous preus SKYPE

Le Service Pack 3 de Windows XP est disponible depuis hier pour les manufacturiers et pourra être téléchargé par les utilisateurs réguliers et les clients affaires de Microsoft dès le 29 avril, selon une note laissée sur un forum de discussion de l'entreprise par son responsable.

Il faudra toutefois attendre le 10 juin avant que le SP3 ne soit disponible pour téléchargement automatique par Windows Update.

****

By THE ASSOCIATED PRESS
Published: April 21, 2008

Filed at 4:10 p.m. ET

NEWARK, N.J. (AP) -- Internet service providers must not release personal information about users in New Jersey without a valid subpoena, even to police, the state's highest court ruled Monday.

New Jersey's Supreme Court found that the state's constitution gives greater protection against unreasonable searches and seizures than the U.S. Constitution.

The court ruled that Internet providers should not disclose private information to anyone without a subpoena.

A Washington lawyer who handles Internet litigation, Megan E. Gray, said the ruling ''seems to be consistent with a trend nationwide, but not a strong trend.''

''It's contrary to what is happening with rights of privacy at the federal level,'' Gray said. ''But it's all over the board for the states, with a mild trend toward protecting this information.''

Grayson Barber, a lawyer representing the American Civil Liberties Union, Electronic Frontier Foundation and the Electronic Privacy Information Center, among other groups that filed friend-of-the-court briefs in the case, said it was the first ruling in the nation to recognize a reasonable expectation of privacy for Internet users.

''The reality is that people do expect a measure of privacy when they use the Internet,'' Barber said.

The 7-0 ruling upheld lower court decisions that restricted police from obtaining the identity of a Cape May County woman accused of retaliating in 2004 against her boss after an argument by changing her employer's access codes to a supplier's Web site.

Police obtained the woman's identity through her Internet provider, Comcast Corp., by tracing an Internet fingerprint left by her computer. The fingerprint consisted of an Internet protocol address, often called an IP address, that could be identified only by Comcast.

Police obtained a subpoena for the data from a municipal court, but higher courts said a grand jury subpoena was necessary because an indictable offense was at issue.

Police must seek a criminal grand jury subpoena to get such information, the court found. And it said the woman's 2005 indictment on a charge of theft by computer cannot stand unless prosecutors have enough proof without the evidence, now suppressed, that they got from Comcast without having the right subpoena.

Prosecutors can resume their pursuit of the information.

''Suppression under the circumstances present here does not mean that the evidence is lost in its entirety. Comcast's records existed independently of the faulty process the police followed,'' Chief Justice Stuart Rabner wrote for the unanimous court. ''And, unlike a confession coerced from a defendant in violation of her constitutional rights, the record does not suggest that police conduct in this case in any way affected the records Comcast kept.''

Cape May County Prosecutor Robert L. Taylor said his office will seek a grand jury subpoena and a new indictment.

******

ACTUALITÉ TECHNO

lundi 21 avril 2008 à 9H12
Nouveau forfait international pour Skype

skype-logo-groot.jpgSkype a dévoilé lundi son nouveau forfait international d'appels illimités.

Pour environ dix dollars canadiens par mois, les utilisateurs du logiciel de téléphonie par Internet pourront faire des appels à des proches qui vivent dans plus d'une trentaine de pays et qui disposent d'un téléphone régulier, a annoncé le vice-président et directeur général de la division nord-américaine de Skype, Don Albert.

Parmi les pays en question se trouvent les États-Unis, l'Australie, la Nouvelle-Zélande, le Chili, la Chine, Singapour, le Japon, la Corée du Sud, la Malaisie ainsi que la plupart des pays européens.

Outre ce nouveau forfait, les utilisateurs canadiens de Skype disposent d'un forfait pour faire des appels illimités à des proches vivant dans une autre province ou aux États-Unis. Ils peuvent également se prémunir d'un forfait pour faire des appels illimités dans certaines villes du Mexique.

Selon les plus récentes statistiques de Skype, 309 millions d'utilisateurs se serviraient de son logiciel de téléphonie par Internet. Durant les trois premiers mois de cette année, les utilisateurs payants du logiciel auraient conversé plus de 1,7 milliard de minutes à des proches disposant d'un téléphone régulier, alors que les utilisateurs qui font des appels uniquement par l'entremise du logiciel auraient parlé pendant plus de 14,2 milliards de minutes.

Pour plus de détails: www.skype.com

******

dijous, 17 d’abril de 2008

Noticies

Le Collectif contre l'homophobie et pour l'égalité des droits a saisi, lundi 14 avril, la Haute Autorité de lutte contre les discriminations (Halde) et la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) afin de s'opposer à la mise en œuvre par le ministère de l'intérieur d'un logiciel qu'il juge litigieux. Ce logiciel, baptisé "Ardoise", permettrait d'entrer des renseignements personnels sur tout individu ayant un contact avec la police ou la gendarmerie dans une procédure, que cette personne soit "entendue comme victime, témoin ou auteur", s'inquiète le collectif dont le siège est à Montpellier.
Ainsi, selon le collectif, un policier ou un gendarme pourraient "préciser dans la rubrique 'état de la personne' les informations suivantes : homosexuel, transexuel, handicapé, sans domicile fixe (...) ou permanent syndical" dans ce logiciel, qui en est encore au stade de projet. "La saisie de ces informations a vocation à établir une fiche profilée de chaque personne ayant un contact avec la police dans le cadre d'une procédure", assure-t-il. Cette fiche serait "consultable sur tout le territoire national par les forces de l'ordre (...) à chaque fois que cette personne aurait à faire à elles".

http://www.lemonde.fr/societe/article/2008/04/15/logiciel-de-la-police-un-collectif-contre-l-homophobie-saisit-la-halde-et-la-cnil_1034327_3224.html?xtor=RSS-651865

------

SAN FRANCISCO - Using the same password for multiple Web pages is the Internet-era equivalent of having the same key for your home, car and bank safe-de...

...At the same time, 88 percent of the 800 people interviewed in the U.S. and the U.K. for the survey by the Accenture consultancy, which is to be released Thursday, said personal irresponsibility is the key cause of identity theft and fraud...

http://www.examiner.com/a1344144~Most_computer_users_repeat_passwords__at_their_peril.html?cid=rss-Technologyposit box.

-----

dimecres, 16 d’abril de 2008

De 1.997 a Andorra 2.020 o com carregar-se una empresa.-

Quant costarà a les butxaques dels "obligats tributaris" la difussió dels canals i la implantació de la fibra òptica?.

Estan venent l´Andorra 2.020 i s ho creuen?



























dimecres, 9 d’abril de 2008

Les tecnologies de països més avançats que Andorra

http://www.20minutos.es/noticia/366712/0/adsl/megas/malasia/

Acceso a internet de 225 megas por un euro al mes... en Malasia

* Malasia

Mientras que en España hay quejas constantes sobre el precio y la lentitud de la banda ancha, en Malasia están a punto de embarcarse en un proyecto que les permitirá acceder a internet con velocidades de hasta 225 megas por un euro al mes.

La impulsora de esta iniciativa es la operadora Velchip que utilizará tecnología PLC (internet por la red eléctrica) para conseguir su propósito.
Con el PLC, el cableado y las redes inalámbricas son prescindibles

Esta tecnología cuenta con una importante ventaja respecto a los servicios de internet tradicionales: las infraestructuras (redes eléctricas y enchufes) ya existen, por lo que el cableado de red y las redes inalámbricas son prescindibles y la implantación puede ser muy rápida.

La compañía de inversiones Sarz Al Yahya Corp aportará 14.000 millones de dólares a la causa, lo que permitirá a Velchip completar su poryecto en 2011. Según las previsiones de la compañía, con este sistema se conseguirán más de 60 millones de clientes.

El proyecto alcanzaría a 60 millones de clientes y se completaría en tres años, con financiación de fondos de inversión que aportarían 14.000 millones de dólares.

En España, Endesa, Unión Fenosa e Iberdrola también tenían planes para ofrecer banda ancha a través de la red eléctrica pero, hasta el momento, sus proyectos pilotos han fracasado.

I al país que passara?

Comenten que a partir del mes vinent tindrem accés a la xarxa de fibra òptica. I el preu?. Sorpresa, sorpresa.
De moment ja hi han algunes comunitats de veins que s´han oposat a deixar entrar als de la Sta a casa seva...