divendres, 23 de juliol de 2010

STP - Servei de Telecomunicacions Pirata




Le Parti Pirate suédois se lance dans un nouveau pied de nez à son propre gouvernement. Après avoir offert un hébergement au site The Pirate Bay, voici que le parti devient fournisseur d’accès pour ???le grand public.

L’opérateur « Pirate ISP » fait donc ses premiers pas en Suède. Son but est d’assurer l’anonymat de ses clients sur Internet. « C’est un bon moyen de combattre la société de surveillance », explique Gustav Nipen, PDG de Pirate ISP. Le FAI reprend évidemment le principe du parti qui l’a fondé, à savoir réformer le droit d’auteur, défendre la liberté d’expression et la vie privée.

Le FAI est actuellement en test dans la ville de Lund, au sud du pays. Ses premières offres, qui ont été annoncées comme étant moins chères que les prix pratiqués en Suède, arriveront par la suite dans les principales villes. Autre point intéressant, Pirate ISP a assuré refuser catégoriquement de se soumettre à toute collaboration avec les autorités dans la traque aux pirates...